( 31 juillet, 2008 )

Anathème # 70

Après de nombreuses tentatives, le serrurier réussit enfin et la porte s’ouvrit !!Deux hommes aux regards inquisiteurs parcouraient du seuil les lieux alentours dans la pénombre avec précaution. Une lumière était allumée au fond du trois pièces et illuminé avec douceur le fond de l’appartement. Rien ne bougeait et très vite ceux-ci exercés à la chose se rendirent à l’évidence !! L’endroit était totalement vide et ce depuis au minimum la veille au matin. Du courrier jonchait le sol, immédiatement derrière la porte d’entrée… L’inspecteur se baissa machinalement pour le prendre et le feuilleter lorsque se relevant, il aperçu bien plus loin une grande enveloppe brune qui avait glissée jusqu’à dans le milieu de la cuisine.

« Regarde là bas, une autre, plus grande… »

Son collègue, avec précaution alluma la lumière du petit vestibule et s’approcha !! Un certain désordre régnait… Des vêtements épars jonchaient  de ci de là le sol. Des chaussures de femme délaissées dans un coin, un pantalon un peu plus loin, un chemisier que partiellement déboutonné !! Tous ces habits menaient en direction de la cuisine et même au-delà apparemment … Les deux inspecteurs, suivirent la piste toute tracée du « petit poucet » qui avait ainsi balisé leur venue.  L’enveloppe, au sol, n’était pas, comme ils l’avaient cru au départ, dans la cuisine mais plutôt plus proche du canapé du petit salon adjacent !! Seule une chaise renversée indiquait qu’une lutte peu acharnée avait eu lieu ici. Rien ne semblait avoir bougé ici !! Une odeur de vieil hôpital flottait encore dans la pièce …

Pas de commentaires à “ Anathème # 70 ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|